mercredi 3 octobre 2012

L'Echange de Brenna Yovanoff

Informations : 
Auteur : Brenna Yovanoff
Titre VO : The Replacement
Editions : Michel Lafon
352 pages 
15,95 €

Quatrième de Couverture : 
Mackie Doyle donnerait n'importe quoi pour avoir une vie normale, jouer de la basse et passer du temps avec la fille solitaire aux yeux pailletés. Mais la petite ville de Gentry cache de sombre secrets. il y a seize ans, Mackie a été échangé contre un nouveau-né : il est "remplaçant". Il bien en fait d'un monde terrifiant où d'obscurs tunnels côtoient des eaux noires pestilentielles.
Lorsque ceux qu'il aime sont menacés, Mackie n'a pas le choix : il doit affronter les créatures des entrailles de Gentry. Un combat à mort pour trouver enfin sa place, dans notre monde ... ou le leur.

Mon Avis : 
J'avais repéré ce livre il y a un petit moment en VO et il me tentait beaucoup. Je n'ai pu résister à l'appel de la lecture de cet ouvrage. Je n'en ressort pas déçue, mais je n'en suis pas pour autant convaincue. Il lui manque quelques petites choses pour rendre le tout plus crédible. 

Mackie Doyle est un petit garçon presque normal. Il cache un lourd secret et doit composer avec pour se fondre dans la masse et faire au mieux pour ne pas se faire remarquer. Son secret est lié à ce qu'il se passe dans sa ville qui elle en cache depuis des temps mémoriaux. Il existe une certaine population qui s'adonne à des rituels particuliers impliquant le remplacement de l'enfant par un autre créature. Mackie en est une. Et cette particularité change tout pour lui étant donné qu'il est sensible à pas mal de choses ... mais plus le temps va, plus il est mystérieusement malade. Son état va l'obliger à se mettre en contact avec ses créatures et découvrir leur univers et rituels. Cet univers va l'horrifier et l'obliger à bouger. 

Je ne savais pas trop à quoi m'attendre en lisant ce livre et je me suis laissée allée à la surprise. Et j'avoue qu'en refermant le livre je ne peux vous dire de quelle créatures il est question dans le livre ... Le livre est sombre et lugubre à souhait. On ne donne pas cher de la peau de Mackie et on sent qu'il vit sur la corde raide prête à se rompre à tout moment. Mais l'auteur prend le parti de nous laisser dans le vague (comme Mackie), donc on ne peut faire que des suppositions, mais le livre aurait pu être autrement plus riche si elle avait développé la nature et l'historique de ces créatures. Car finalement à part savoir que Mackie n'est pas humain, on ne sait rien d'autre. Et c'est ce que je déplore le plus. 
Le livre a une ambiance et un potentiel qui est, à mon sens pas totalement exploité. Ce qui fait de ce livre une oeuvre inachevée (l'auteur y aurait gagné en l'étoffant un peu beaucoup). Il est idéal pour les amoureux du lugubre avec la touche fantastique. Je l'ai lu aisément et je n'ai pas eu de mal à arriver au bout ! Mais comme je le dis, il lui manque un petit quelque chose qui pourrait lui donner du cachet et une identité. 
Toutefois, je n'exclus pas une appréciation particulière pour les amoureux du lugubre proche de Tim Burton. Mais il faut lire ce roman pour ce qu'il est : léger et pas trop approfondi (ne vous posez pas trop de questions). 

Quant aux personnages, il leur manque aussi une petite chose pour les rendre attachants (mais là je ne saurais pas vous dire exactement). On suit l'histoire du point de vue de Mackie, mais il est difficile de vraiment s'attacher à lui. Il est sombre, fragile et n'a jamais dévoilée sa nature à qui que ce soit. On pourrait se douter de certaines choses, mais ces amis, ne voit en lui que l'ami avec qui on a grandi et ferment un peu les yeux sur ses faiblesses. J'ai aimé ce côté sombre de Mackie qui lui colle parfaitement à la peau, il en est intriguant, une touche de mystère l'entoure. Du coup on se retrouve avec une envie de gratter le vernis ... 
J'ai beaucoup aimé sa soeur Emma, qui va lui chercher de l'aide sans qu'il n'ait rien demandé. Elle lui est dévouée et c'est probablement pour cette raison que Mackie est toujours en vie. Emma veille au grain et surtout sur lui. Un amour fraternel qui fait envie ... 

Une plume qui maîtrise l'ambiance à merveille mais qui a encore quelques soucis avec les personnages. Un peu comme un bonne forêt noire sans chocolat. Ce qui laisse un goût de trop peu qui empêche de tomber totalement sous le charme mais qui n'est pas dénué d'intérêt pour autant. C'est donc mi-figue, mi-raisin que j'ai terminé ma lecture car le frisson n'était pas au rendez-vous.

4 commentaires:

  1. Un avis mitigé du coup...Je pense que je vais le tenter, j'aime beaucoup la couverture !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui faut le lire pour ce qu'il est, un truc inachevé ... sinon tu cours d'office à la déception. J'ai pris la lecture comme elle venait, mais il est vrai qu'il est pas mal de choses qui restent sans réponse ...

      Supprimer
  2. Bizarrement, ce livre ne m'attire pas du tout...

    RépondreSupprimer