lundi 4 novembre 2013

Parce que C'était Nous de Mhairi McFarlane

Informations :
Auteur : Mhairi McFarlane
Titre VO: You Had Me At Hello
Editeur : Milady Romance - Grand Format
473 pages
15,20 €

Quatrième de Couverture :
Rachel et Ben. Le duo d'enfer. Ces deux copains de fac ont fait les quatre cents coups et sont restés inséparables jusqu'à la fin de leurs études. Alors que Rachel, casée depuis des années, était promise à un avenir tout tracé, Ben, lui, voulait partir à l'aventure.
Dix ans plus tard, Rachel se sépare de son fiancé et traverse un période de remise en question. Ben, quant à lui,  a trouvé un boulot de rêve et une épouse parfaite ; sa vie est sur des rails. Lorsque les deux amis se retrouvent, leur complicité d'autrefois est restée intacte. A mesure que les souvenirs refont surface, Rachel comprend qu'elle ne s'est jamais remise du jour où, sur un malentendu, Ben a claqué la porte de sa vie. Que vont-ils faire de leurs rêves d'autrefois ?

Mon Avis :
Ne nous leurrons pas, j'ai craqué pour la couverture. Mais outre la couverture ce qui m'a poussé à le lire c'est un amour perdu et retrouvé, mais pas vraiment perdu. Et pour vous dire j'ai beaucoup aimé et en certaines choses je me suis retrouvée dans cette histoire. 

Rachel et Ben se sont connus à l'université. Une amitié fusionnelle mais platonique ponctuée de bon nombre de délires. Inséparables jusqu'à la fin de leurs études, les chemins ont fini par les séparer et on a du mal à saisir pourquoi. 
Après dix années tranquilles, Rachel prépare son mariage avec Rhys, son amour de toujours. Une préparation de mariage éprouvante qui mettra en exergue bien des choses et finira par ouvrir les yeux de Rachel. Cette prise de conscience va la pousser à mettre les voiles et se séparer de Rhys et, ce, malgré l'incompréhension générale. C'est à ce moment là que Ben revient sur Manchester et qu'elle le revoit en tout bien tout honneur. Mais on oublie pas certaines choses même si on se tient au tout bien tout honneur. 

Ce livre m'a fait revenir 7 ans en arrière. L'époque où j'ai connu ma moitié, cette époque où tout était censé être platonique tant nous nous entendions trop bien. Deux meilleurs amis, qui partagent bien des choses, presque tout sauf l'amour.
Dix années où la vie a suivi son cours. Dix ans pour construire se construire une vie à l'opposée de ce qu'on imaginait. C'est le cas de Rachel et de Ben. Bien que Rachel en a pris conscience. Ben, lui, s'est laissé bercé par ce que la vie lui offrait, sans repenser au passé. Oubliez certaines choses et elles vous exploserons à la figure. C'est sur cette idée que l'auteur a construit son roman. Des retrouvailles qui semblent heureuses, mais qui plus elles avancent, plus elles tournent au vinaigre. Ce soudain regain d'amitié entre nos deux personnages ne fera pas que des heureux et à raison. La femme de Ben voit d'un mauvais oeil cette retrouvaille dans la mesure où Rachel pourrait être une concurrente de taille. Bien que Rachel ne souhaite pas ce genre de situation.
Un roman à deux époque : l'estudiantine et la vie rangée. Ces deux perspectives permettent de comprendre bien des choses car l'auteur révèle un peu plus à mesure que l'histoire avance. Cette manière d'écrire m'a poussée dans une époque pour voir l'évolution actuelle et vice-versa. Je mourrais d'envie de savoir comment l'histoire se terminerait, bien qu'on sache l'issue finale. On ne connaît pas pour autant le cheminement qui a tué mon petit coeur à feux-doux sur la fin, ne voyant aucune issue vu comme Ben vit dans un carcan bien confortable que son mariage lui apporte.

Rachel, ah lala. La copine absolue. Un humour décalé, parsemé de private jokes avec une personnalité décapante et hors normes traduisant un mal être qui vient de se réveiller. Car à l'aube de ses trente ans, Rachel se rend rapidement compte qu'elle n'a pas avancé comme elle se l'imaginait. Le réveil est brutal et le retour au célibat pas aussi glamour que ce que les magazines peuvent bien raconter, mais cette rencontre hasardeuse va changer bien des choses, des choses qu'elle n'a jamais osé imaginer.
Ben, le copain qu'on veut toutes. Beau, un humour décalé et surtout un grand coeur, il est l'homme à marier jeune. Malheureusement il s'est laissé embourber dans son amitié pour Rachel et ne sait pas comment lui dire qu'il l'aime. Du coup, ça devient des plus intéressant et les situations cocasses s'enchaînent à une vitesse alarmantes sans que la concernée ne voit les choses. L'ami, l'amant et le bon pote qui fait rêver. Tout ça c'est Ben, il m'a touchée mais Ben m'a fait penser à ma moitié ... il aurait été difficile pour moi de nier ce personnage touchant.

En somme j'ai aimé cette romance à deux époques qui nous permet de nous projeter dans leur histoire et d'en comprendre les tenants et les aboutissants. J'ai passé un excellent moment de lecture avec la soif de vouloir en savoir toujours plus. L'auteur nous touche avec pudeur sur un amour qui a traversé les âges et qui fait même rêver les princesses que nous avons été petites. Une lecture que je vous recommande avec un bon plaid, parce qu'il pleut en Angleterre, et un bon thé, parce que c'est dans le ton, pour se mettre dans le bain ! 

6 commentaires:

  1. Ta chronique me donne encore plus envie de lire ce livre ^_^

    RépondreSupprimer
  2. J'avais déjà été interpellée, mais là, tu m'as totalement convaincu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un livre qui fait rêver sur l'amour, que demander de mieux ? :D

      Supprimer
  3. Je l'ai ajouter à ma WL il me tente bien

    RépondreSupprimer