vendredi 8 juin 2012

Night School de C.J. Daugherty

Informations : 
Auteur : C.J. Daugherty
Titre VO : Night School 
Saga : Night School
Editions : Robert Lafont - Collection R
466 pages 
17,90 €
Coup de 

Quatrième de Couverture :
Allie Shcridan déteste son lycée. Son grand frère a disparu. Et elle vient d'être arrêtée. Une énième fois. C'en est trop pour ses parents, qui l'envoient dans un internant au règlement quasi militaire. 
Contre tout attente, Allie s'y plaît. Elle se fait des amis et rencontre Carter, un garçon solitaire, aussi fascinant que difficile à apprivoiser ...
Mais l'école privée de Cimméria n'a vraiment rien d'ordinaire. L'établissement est fréquenté par un fascinant mélange de surdoués de rebelles et d'enfants de millionnaires. Plus étrange, certains élèves sont recrutés par la très discrète "Night School", dont les dangereuses activités et les rituels nocturnes demeurent un mystère pour qui n'y participe pas. 
Allie en est convaincue : ses camarades, ses professeurs, et peut-être même ses parents, lui cachent d'inavouables secrets. Elle devra vite choisir à qui se fier, et surtout qui aimer ... 

Mon Avis : 
Ce livre je l'avais déjà repéré il y a quelques temps en VO. Il me faisait vraiment de l'oeil, et que vois-je ? Qu'il est pris chez Robert Lafont. J'étais sur un petit nuage quand je l'ai vu ... Et j'étais aux anges de pouvoir le lire ... Et j'étais au paradis à la fin. Là je suis frustrée de pas avoir la suite. Merci à eux pour cette découverte qui est représentative de leur Collection de qualité.

Allie est une jeune rebelle qui, depuis le départ de son frère, ne se se soucie guère de toute forme d'autorité. Toute connerie est bonne à faire et tout ce qui pourra la distinguer de ce monde digne d'un troupeau de mouton, aussi. Quand elle se fait arrêter, c'est la fois de trop pour ses parents qui décident de l'envoyer à mille lieux de tout : Cimmeria. Un internat très privé et très sélectif où les conditions d'admission sont connues de tous : avoir un parent qui a fait sa scolarité dans l'établissement.
Etant donné que le pourquoi du comment de l'arrivée d'Allie à Cimmeria n'est connu de personne, son intégration est difficile. Entre amitiés vites nouées qui sont en réalité factices et hostilités bien déclarées, Allie se rend compte qu'on ne peut se fier à personne voir même aux personnes que l'on aime le plus.

Je ferai bien de ne plus lire les avis mitigés que je vois avant de commencer les livres de la Collection R. Chaque fois, j'appréhende, chaque fois, je sors de ma lecture ravie et frustrée de ne pas avoir la suite. J'adore les ambiances internat, j'avoue que j'avais aussi été conquise par Nés à Minuit : Attirances et que Night School m'a tout autant séduite, voir plus.
La vie ne fait pas de cadeaux à notre héroïne et pourtant elle ne se laisse pas démonter en arrivant à Cimmeria.  Son parcours est compliqué et ça se complique encore davantage pour elle.
Ce premier tome est un vrai coup de coeur, que ce soit pour la couverture qui m'avait fracturé l'oeil quand je l'avais vu en VO et pour son contenu. En l'ouvrant on s'imagine que tout va démarrer en force et c'est le cas. En moins de temps qu'il n'en faut pour dire ouf, elle se retrouve arrêtée par la police et se fait envoyer à Cimmeria. De là, tout se passe apparemment bien pour elle et elle apprécie l'encadrement et la scolarité plus poussée qu'ailleurs. Etant donné que c'est un premier tome on découvre avant tout l'environnement et les personnages qui accompagnent Allie, il est donc certain que ce ne sera pas aussi soutenu qu'un deuxième tome ou un troisième tome. Mais l'ennui n'a pas eu sa place pour autant.
Vers le deuxième tiers du livre, là tout se met en place et nous tiens vraiment en haleine. On grappille autant de mot et de pages possibles pour pouvoir arriver aussi vite que possible à la conclusion. Le livre aurait pu encore se poursuivre car j'ai tout simplement adoré et que je m'en lassait pas. La fin m'a laissé un goût amer de trop peu ... 

J'ai beaucoup appréciée Allie qui fait sa dure mais qui en fait est une écorchée vive qui est sujette aux crises d'angoisses. J'avoue aisément m'être reconnue en elle. Elle fait connaissance et s'attache rapidement pour après être tout autant déçue. Une fille qui donne beaucoup et qui attend un minimum de confiance en retour et qui n'en a pas. De quoi vous donner une belle claque. Surtout quand toute sa vie est un mensonge.
Vous voulez du MP ? Je vous propose Carter en dessert. Pas lourd, intriguant et le genre de type qu'on aurait bien envie de courser pour attirer son attention. Le Bad-boy ténébreux. Qui pourrait résister ? Pas moi, la midinette en moi a eu le coeur qui dératait chaque fois qu'il était question de lui. Il n'en dévoile pas trop sur lui, il incite à la méfiance, mais il dégage un certaine confiance. C'est assez compliqué à vrai dire. Pour faire simple le Bad boy est plus propre qu'il en a l'air. Et le gosse de riche trop parfait est juste trop lisse pour l'être.
L'auteur nous a offert un florilège de personnages tous plus sympas et plus détestables les uns que les autres. Une bonne partie portent des masques qui quand ils tombent, révèlent une vérité bien douloureuse à supporter. 

Ah la plume de l'auteur. Elle incite à la lecture. Attendez-vous à être prisonniers de sa plume. Vous ouvrez, vous lisez, vous aurez du mal à fermer le bouquin pour faire autre chose. C'est machiavélique de sa part, surtout pour moi qui ne lis pas aussi vite que je le voudrais. L'auteur boucle son premier tome en nous laissant plein de questions auxquelles il faut encore répondre et qu'il me tarde de connaître. 
Une plume que j'ai adoré, l'aurez-vous compris ?

Un tout grand merci à la Collection R pour cette découverte coup de qui me rends avide de connaître la suite, faire de nous des drogués, c'est pas sympa, les descentes sont douloureuses ...

15 commentaires:

  1. Ah pourquoi pastu donnes vraiment envie :-) j avais lu il y a peu une critique peu élogieuse!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil, voilà pourquoi j'en appréhendais la lecture, mais au final j'ai adoré ...

      Supprimer
  2. tu es très très tentante !!! J'ai adoré nés à minuit et j'adore les héroïnes rebelles écorchées vives...pfffff, voilà sans doute mon prochain craquage quoi ....lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis le fruit défendu, donc forcément très tentante *mouhahaha*

      Supprimer
  3. C'est l'un des rares livres jeunesse qui me tentent en ce moment!

    RépondreSupprimer
  4. Moi je crois que je ferais bien de ne pas venir lire tes chroniques quand je n'ai pas le livre dans ma PAL... car à chaque fois JE LES VEUX de suite et je peux pas, mdr. Belle chronique, qui donne très envie... ce livre, comme tous ceux de la collection R, me font trop de l'oeil ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Craques, craques, vas-y tu peux le faire *mouhahahah*

      Supprimer
    2. Mais quelle sadique... xD

      Supprimer
    3. Héhé, j'assume pleinement !!! XD

      Supprimer
  5. Ah génial !! Je l'ai commandé à mon libraire, il ne devrait plus tarder, j'ai trop hâte de le lire !! Bises !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu me diras ce que t'en a pensé !
      bisous !

      Supprimer
  6. Je l'ai lut et personnelement j'ai adorer ce livre plein de mistères!!!!J'attend avec hâte le tome 2!!!!J'ai adorer la petite Idille entre Carter & Allie, le fait qu'il veille sur elle et tout le reste...

    RépondreSupprimer
  7. tout le monde en parle ! faudra que je me le prenne celui là aussi ! la collection R grandit petit à petit et tous me fond envie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec la Fille de Braises et de Ronces, c'est le top du top !

      Supprimer